AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Top SitesTop Sites  PartenairesPartenaires  

Partagez | 
 

 Run away from another bed [Pv Evan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Clemence Kennedy
Shut up and be mine ♥

avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : Quelque part où tu n'y es pas
Emploi/loisirs : Pute de Luxe
Humeur : Tu veux vérifier peut-être?
Date d'inscription : 30/12/2008

ALL ABOUT YOU.
Citation: L'amour est le moyen légal de se détruire, préférez y le sexe
Relations:
What's your dirty little secret ?: Casseuse de ménage, une vraie garce

MessageSujet: Run away from another bed [Pv Evan]   Dim 4 Jan - 23:42

    *Putain, où que j'ai mis mon soutient-gorge??*

    Je fouillais discrètement dans la chambre à la recherche des vêtements que j'avais laissé tombé durant ma course à la luxure. J'essaie le plus possible de ne pas faire de bruit, pour ne pas réveiller. Voilà déjà un moment que moi et Evan nous étions des partenaires sexuels. Pour moi, tout était purement physique et bien qu'il soit un chic type; il n'était pas mon genre. Depuis mon arrivée à Wisteria Lane, il avait été le premier que j'avais aperçu...mais le premier qui avait fini sous mes couettes. Je n'avais jamais eu le besoin d'exprimer mes attentes ou encore de parler de ma vie; tous les deux nous nous en fichions éperdument. C'est ce que j'aimais de mon métier; ma vie personnelle était éloignée et si jamais on osait me le demander, mes services seraient donc refusés. Il y avait toujours des petits malins qui essayaient de vérifier mes cartes, mes effets personnels pour essayer d'en apprendre plus. Mais j'étais loin d'être naïve et encore moins stupide. D'habitude, si le mec osait défier mon territoire, il ne connaissait généralement pas une aussi bonne fin qu'il l'aurait probablement souhaité. De toute façon, il n'y avait rien à apprendre. J'avais plusieurs fausses cartes pour cacher mes allés et venus et je n'aimais pas nécéssairement révéler mon identité à tout le monde. Je choisissais à ceux que je jugeai que ça ne ferais pas trop de dégats. Comme Evan par exemple. Je n'avais eu aucune difficulté à révéler que j'étais Mademoiselle Clemence Kennedy. De toute façon, s'il osait donné mon nom à la police pour révéler mon vicieux métier, il embarquerait en tôle lui aussi. J'avais un fort pouvoir de persuasion et de plus, j'avais BEAUCOUP d'argent. Si jamais on essayait de me mettre derrière les barraux, j'avais de quoi acheter le juge facilement. Enfin bref, au cadran d'Evan il était 3:30, mais je me fiais qu'il devait avoir au moins 15 minutes de retard ce qu'il qu'il était pratiquement 4h a.m! J'étais à quatre pattes à terre, à chercher à tâtons mes vêtements pour partir le plus vite possible. À ma recherche à l'aveuglette, j'avais trouver trois paires de string et tous ne m'appartenaient pas. Ça confirmait mes doutes sur ses petites activités en dehors de les leurs. Il y avait tellement de vêtements sur le plancher que je ne revenais pas à quel point il réussissait à respirer dans tout ce bordel. Moi aussi qui n'était pas super en ordre trouvait que c'était vraiment en désordre donc vous pouvez imaginez! Enfin je mettais la main sur mon soutient-gorge rouge vin et l'enfilait aussitôt. Je trouvais par la suite assez facilement ma robe qui était vulgairement étaler sur le plancher de la chambre. Je ne pris pas beaucoup de soin à l'enfiler puisque je ne risquerais pas de rencontrer beaucoup de personne sur mon chemin du retour, surtout à une heure pareil. Je jetais un coup d'oeil dans le miroir pour voir si je n'avais rien perdu de mon charme et de nouveau; j'étais sensationnelle. Discrètement, je m'approchais de son pantalon et glissa une main dans la poche pour chercher son porte-feuille. Son plaisir n'était pas gratuit et j'étais d'ailleurs moi-même surprise que depuis le nombre de nos rencontres, il n'est jamais remarqué que de l'argent manquait toujours à son porte-monnaie après mon départ. Ah les mecs, dès qu'ils sont satisfaits, ça leur prend pas mal de temps avant de revenir sur le planète Terre. Je les sous-estimais vraiment beaucoup, mais c'était aussi parce qu'ils font l'erreur de ME sous-estimer justement. J'étais beaucoup plus forte que j'en avais l'air et même si je n'étais pas si grande que ça. Je me servais généreusement de tout les billets qui étaient dans son porte-feuille et eut quand même la gentilesse de laisser un billet de 5$ dans son porte-feuille. Aussi que j'eus remuse celui-ci dans sa poche, je quittais sur la pointe des pieds sa chambre en étant heureuse d'avoir de nouveau accompli ma mission.

    (Désolé poste caca)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan David Mckinley
Womanizer And Drinker Men
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
Localisation : Bayonne
Emploi/loisirs : Forum, télé, lire...
Humeur : Oué... Sans plus...
Date d'inscription : 04/01/2009

ALL ABOUT YOU.
Citation: Le sexe, le sexe, toujours le sexe (et l'alcool...)
Relations:
What's your dirty little secret ?: Couche avec Clémence en secret...

MessageSujet: Re: Run away from another bed [Pv Evan]   Lun 12 Jan - 0:00

Oui quel nuit de fous mais c'était vraiment abuser... Comment Evan pouvait il coucher avec une autre fille sachant qu'il sortait avec Katleen... Il falalit qu'il arête desuite ça car sinon il allait vraiment faire du mal a sa petite amie... Bref c'était pas tellement officiel entre eux mais bon c'est on jamais les filles c'est vraiment méchant quand il s'agit d'un garçon et d'une histoire de cul sa passer pas trop entre les filles... Sa pourait peut être passez inaperçut mai si cette peste de Clémence disait quelque chose il était dans la merde jusqu'au coup...
Il avait passer une très bonne soirée en sa présence et ils avaient fait l'amour comme des fous mais il c'était endormis très vite après comme a son habitude bien entendus... Il se réveilla en sursaut ayant fait un mauvais rêve...

Il alla au toilette et fit ce qu'il avait a faire... Il repartit se recoucher et se rendormit, cependant il regarda l'heure sur son réveil avant et cela aficher trois heures et demi... Il bailla fortement ne réveillant pas sa compagne...
Il entendit quelqu'un bouger et se réveilla peu après...
Il poussa un juron étoufer et quand il ouvrit les yeux il vit Clémence partir...
Il sourit quand il vit celle ci fouiller dans son porte monnaie avant qu'elle parte...
Il se leva cependant et se mit devant elle pour lui dire :


- Tu compte aller où comme ça ???

C'était plus une parole en l'air qu'autre chose et sur ceux il la poussa sur le lit pour l'embrasser sauvagement et lui dire :

- Reste avec moi jusqu'a 8 heures et je te paye plus cher sa te dit ???

Il atendit sa réponse patiemment tout en essayant de lui enlever son haut en l'embrassant vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-mam.keuf.net
Clemence Kennedy
Shut up and be mine ♥

avatar

Nombre de messages : 168
Localisation : Quelque part où tu n'y es pas
Emploi/loisirs : Pute de Luxe
Humeur : Tu veux vérifier peut-être?
Date d'inscription : 30/12/2008

ALL ABOUT YOU.
Citation: L'amour est le moyen légal de se détruire, préférez y le sexe
Relations:
What's your dirty little secret ?: Casseuse de ménage, une vraie garce

MessageSujet: Re: Run away from another bed [Pv Evan]   Mer 14 Jan - 4:42

    Je me mordais l'intérieurement de la joue quand j'entendis la voix d'Evan se soulever parmi un silence mortel. Il faut dire que ça faisais déjà un bon moment que moi et Evan faisaient des jeux de jambes quotidiens. Si Evan n'en voyait aucune objection, je n'en voyais pas plus. Récamment, elle avait appris qu'il s'était entichée d'une fille; plus jeune que lui. Les petites adolescentes avec des petits amis qui étaient majeurs et elle non, ça me répugnait. Je pouvais les qualifier plus facilement de pute que moi, qui avait l'âge légal de pratiquer mon métier (d'une certaine façon), même si moi-même je m'étais prêtée à ce jeu plus jeune. C'était peut-être de voir la situation de mon point de vue qui changeait les choses. Parce que, il fallait le dire, à chaque fois que je fais quelque chose, il est dit que c'est bien fait et pas de discussion à ce sujet. M'enfin, il arrive que malgré mes gestes exercés à la perfection, il y avait quelques failles. Je me retournais lentement et eut le soulagement d'avoir au moins déjà insérer les billets dans mon porte-feuille et que j'avais les mains et les poches vides. Il ne me faisait pas peur, mais je n'étais pas du genre à aimer les confrontations, surtout quand je ne les provoquais pas. J'étais capable de bien me déffendre, sans problème, mais c'est sur qu'on est toujours plus sure quand on a prévu tous les coups. Pas que je l'avais pas prévu, mais que je l'avais plutôt anticipé dans un futur prochain. Il faut croire que ce futur prochain est maintenant devenu le futur présent. Mon regard était impénétrable; impossible de savoir si j'étais amusée, déstabilisée ou encore mal en point. Je soutins son regard et attendis poliment qu'il répète ce qu'il avait à dire. De nouveau, il répéta "Tu compte aller où comme ça ???". Depuis quand où j'allais l'importait un tentinet. Peut-être que depuis que presque la totalité de son porte-monnaie s'est envolé dans mes poches peut-être? Les mecs tous les mêmes! En plus, je n'avais pas de comptes à lui rendre; il avait eu ce qu'il voulait et moi aussi alors pourquoi cette question. En plus, à 3h30 du matin, où voulait-il que j'aille? Casser la croûte dans un fast food peut-être? Des fois je me demande où il met sa tête!

    Au moins, son tont semblait un peu badin et la réponse semblait ne pas l'intéresser. Je m'en réjouis et alla le rejoindre sur le lit pour voir la tournure des choses. Il avait encore chaud de nos ébats et je ris intérieurement. C'est bien moi; je laisse traîner ma chaleur corporelle partout. J'étais rârement froide. Il ne perdit pas de temps à plonger son regard profondément désireux sur moi en parcourant mes formes sous mes vêtements. J'eus un soupir sarcastique qui m'échappa d'entre les dents; je venais à peine de me rhabiller qu'il pensait déjà à arracher mes vêtements! Il n'y avait qu'Evan pour être ainsi. Il susurra " Reste avec moi jusqu'a 8 heures et je te paye plus cher sa te dit ???". J'étouffais un embarrassement à l'intérieur de moi et il ne fit que me confirmer que mon repêchage ne lui avait pas échappé. Je n'avais pas manqué de professionnalisme cette fois-ci; j'étais juste tombée sur un mauvais moment. Mais rien pour m'inquiéter puisque ça m'en prenait beaucoup premièrement pour m'affoler et qu'Evan était bien l'un des seuls à date qui serait prêt à me donner plus pour une soirée que quiconque à Wisteria Lane. C'était fou comment ses petits gosses de riches étaient avares. Je n'avais jamais vu ça. Même les garçons du Bronx avec qui j'avais eu quelques histoires avaient payé bien plus que le plein prix que j'exigeai. J'étais surprise de voir qu'ils ne chérissent pas autant les besoins de la femme que les autres régions des U.S.A. M'enfin, Mirster McKinley n'attendit pas que je lui réponde en m'occupant la bouche de ses lèvres pulpeuses. Il avait le désavantage d'avoir les mains baladeuses et malgré qu'il était mon devoir de ne pas y résister, je dus le freiner pendant sa course et retirer mes lèvres tout en déposant mes mains sur les siennes pour l'arrêter. Je tentais de retenir son regard dans le mien pour être sure qu'il m'écoute comme je le désirais. Je n'aimais pas quand un mec ne m'écoutait que d'une oreille distraite. C'était tant pis pour eux dans le fond puisqu'il se méritait d'attroces souffrances, en autre, des désirs non accomplis. Une fois que je suis assuré qu'il s'était calmé un tentinet. Je pris ma voix mielleuse et lui caressa les tempes avec mes doigts en lui disant


    "Mon tarif est plus cher à partir de 3h30"

    Je lui fis un sourire qu'aucun mec ne résistait et souleva la couverture et observa la scène amusée et referma les couvertes. Je lui soufflai amusé

    "C'est la première fois qu'un mec a envie encore de moi peu après nos ébats. Tu es une bête ou quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan David Mckinley
Womanizer And Drinker Men
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 27
Localisation : Bayonne
Emploi/loisirs : Forum, télé, lire...
Humeur : Oué... Sans plus...
Date d'inscription : 04/01/2009

ALL ABOUT YOU.
Citation: Le sexe, le sexe, toujours le sexe (et l'alcool...)
Relations:
What's your dirty little secret ?: Couche avec Clémence en secret...

MessageSujet: Re: Run away from another bed [Pv Evan]   Ven 23 Jan - 13:10

Non mais sa alors ??? C'est quoi ces manières de partir sans faire un petit calin ou dire au revoir... Evan détester ça mais bon il n'allait pas se disputer avec Clémence cette fois ci quand même ??? NON...
Il n'en avait pas envie du tout même et la seule chose qu'il voulait c'est qu'elle reste avec lui... Dans ces bras ou sous la couette peut l'importer mais c'était vraiment un truc de fous... Clémence lui fesait un telle effet... Il ne savait pas a quoi c'était dû... Un filtre sexuelle et sensuelle ou un truc du genre...
Non mais la c'est vraiment n'imorte quoi le sexe lui monte a la tête ou il devient fous ??? Non c'est juste de faire des galipettes toute les heures qui lui donne le tournis a force et qui lui fait perdre la tête...
Elle alla vers lui ne laissant pas apparaître sur son visage ses intentions ni ses sentiments d'aileurs et elle alla s'asoir sur le lit aussi... Il l'avait embrasser et celle ci c'était laisser faire mais a un moment elle l'avait repousser doucement et celui ci n'avait pas broncher... Elle avait raison il était un peu lourd quand même...
Il l'écouta dire "Mon tarif est plus cher à partir de 3h30..."
Il sourit amusement et lui répondit en lui disant lui caressant les cheveux :


- Je m'en fiche de combien je doit te donner...
Tant que tu reste avec moi...


Il s'aprocha doucement d'elle restant quand même sous la couete pour ne pas sortir (le gros feignant...) et il l'écouta dire en même temp... "C'est la première fois qu'un mec a envie encore de moi peu après nos ébats. Tu es une bête ou quoi ???"...
Il explosa de rire cependant pas très fort quand même et il lui répondit en lui disant :


- Tu saît très bien comment je suis... Je ne c'est pas m'arêter quand je commence quelque chose...

Il lui sourit timidement ne sachant pas quoi faire mais il s'aprocha d'elle après mûre réflexion il l'embrassa tendrement mais doucement aussi cette fois ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twilight-mam.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Run away from another bed [Pv Evan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Run away from another bed [Pv Evan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Evan Blurder, et fier de l'être. ( en cours )
» Evan Bourne VS Alberto Del Rio
» Evan Bourne Vs Dolph Ziggler
» Evan Gibson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Wisteria Lane :: Les Habitations :: Villa d'Evan D. Mckinley-
Sauter vers: